L’art de la jonglerie

La jonglerie, qui est aussi appelée jonglage ou tout simplement jongle, est une pratique ancestrale connue de tous. Tête en l’air vous raconte cet art.

jonglerie

Les origines de la jonglerie

Les premières preuves de la pratique de la jonglerie remontent à plus de 4000 ans J.C, en Egypte. D’autres preuves existent concernant sa pratique durant la période de la Rome Antique, en Grèce ou au Moyen-âge en Europe. L’apparition des cirques et des théâtres au XVIIe siècle démocratiseront dès lors le développement de la jonglerie. Ce n’est seulement que dans les années 1980 qu’elle va être reconnue comme pratique autonome au même titre que la danse ou le mime.

La jonglerie, une pratique en vogue

Exercice d’adresse qui consiste à lancer, rattraper et relancer différents types d’objets en l’air, la jonglerie peut être pratiquée par absolument tout le monde, aussi bien par des enfants que des adultes. De nombreux clubs et associations sont prêts à vous accueillir pour vous initier et éventuellement vous spécialiser dans un instrument de votre choix.

Pas seulement une question d’équilibre

La jonglerie, c’est aussi un véritable moyen de relaxation et de prise de confiance en soi. Elle permet aussi de développer la patience et la rigueur pour quiconque la pratique. Pour allier et synchroniser tous ses gestes, le jongleur doit donc canaliser toute son attention sur les objets qu’il lance et rattrape.  Le maître-mot est donc concentration. Ainsi, si vous désirez pratiquer un sport à la fois ludique et reposant, le jonglage est fait pour vous.