Comment apprendre à faire du monocycle ?

Le monocycle est une pratique qui nécessite beaucoup de concentration et un sens de l’équilibre sans faille. En faire est bien entendu accessible à quiconque veut essayer. Tête en l’air vous conseille.

Monocycle

Le monocycle, un apprentissage progressif

Avant toute chose, il ne sert à rien de se précipiter sur le monocycle. Pour que la sécurité prime toujours, il est conseillé de se munir d’un casque et de protections pour les genoux. Ensuite, vérifiez votre matériel. La selle du monocycle doit être réglée à la bonne hauteur. Comment savoir si elle l’est ? Une fois sur la selle, la jambe doit être presque tendue quand la pédale se trouve en position basse. C’est exactement la même chose qu’avec un vélo !

Quelle méthode utiliser pour apprendre à faire du monocycle ?

Pour commencer, un(e) ami(e) peut vous aider à trouver l’équilibre en vous servant d’appui à côté du monocycle. Sinon, utilisez une barrière ou une rambarde à proximité. Dès lors, commencez à rouler en plaçant une des pédales en position horizontale. Il faut alors pousser fort pour prendre de l’élan et partir en avant. Après quelques heures d’exercice, vous n’aurez plus besoin de cet appui et pourrez rouler seul.

Et après ?

Une fois le geste maîtrisé, il vous faudra appréhender de manière plus concrète les virages. La méthode est relativement simple, il suffit de pencher votre bassin sur le côté où vous désirez tourner et le monocycle prendra cette direction. C’est la même méthode utilisée qu’au ski. Une fois cette base acquise, il vous reste tout simplement à vous entraîner toujours plus pour devenir encore meilleur et réaliser quelques prouesses !